Le respect comme objectif Lean Agile


Se comprendre en tant que professionnels

(Jim Benson) (23 novembre 2020)

Ceci est la troisième partie dune série de 5 messages, voir le message de la mère ici.

Le professionnalisme en tant que fin permet un produit de qualité comme fin.

Respect est un mot abusé. Les esprits faibles lutilisent comme un espace réservé par peur. Les égos faibles lexigeront dès le départ. Les cœurs faibles lutiliseront pour sattacher aux gens de fanfaronnade, en souhaitant quils puissent sexprimer aussi franchement.

Nous pouvons voir ici, malheureusement, que notre concentration sur le respect est à un niveau historiquement bas (ou du moins au cours des 220 dernières années).

Nous devrions faire quelque chose à ce sujet.

Le respect des autres, dans cette optique, est au cœur de Lean et Agile. Mais ni lun ni lautre nintroduisent explicitement le respect dans leurs moyens et méthodes. Le respect des autres professionnels est requis dans tout système de travail sain. Tout ce qui est court est de labus ou de lesclavage.

Lorsque nous utilisons respect comme objectif, nous nous demandons constamment: « Comment lindividu est-il impacté par ce système? ? » «Comment ces professionnels peuvent-ils évoluer dans ce système?» « Comment le système saméliore-t-il sous linfluence de ces personnes? »

Nous respectons les capacités – que les professionnels du système peuvent et doivent être dexcellents participants et gardiens du système que nous créons.

Nous respectons le jugement – quils sont adultes et peuvent prendre de bonnes décisions, tant que nous ne mettons pas dobstacles sur leur chemin.

Nous respectons leurs impulsions – quils sont des êtres humains et soumis aux mêmes biais cognitifs et déclencheurs que tout le monde et que nos systèmes visuels doivent être conçus pour fournir informations dune manière utile.

Nous respectons lhumanité – que nos relations et notre communication ont un impact direct sur les gens capacité à performer.

Nous respectons leur individualité – leurs perspectives uniques, leurs différentes routines quotidiennes et leurs vies différentes les amènent à tirer des conclusions différentes qui permettent de discuter plus en profondeur tout en proposant des idées, en résolvant des problèmes ou en soutenant dautres membres de léquipe .

Nous respectons leur lecteur – certains jours, nous arrivons au travail excités et prêts, dautres jours nous ne le faisons pas. Nos collègues ne sont pas différents. Nous avons également tous des intérêts différents, des centres dintérêt différents, des choses différentes sur lesquelles nous «geek». Ces intérêts sont des facteurs de motivation. Il est particulièrement important de respecter ce qui, chez chaque professionnel, fait d’eux ce professionnel.

Nous respectons leur capacité à se développer – dans la nature, il y a deux états, la croissance et la décomposition. Tous les membres de léquipe prospéreront tant quils apprennent, saméliorent et se soucient de ce quils font ensemble. Êtes-vous surpris de trouver «foutu» là-dedans? Eh bien, à moins que vous ne soyez de la moisissure, vous avez tendance à vous soucier de quelque chose pour grandir réellement.

Le respect en tant quobjectif est une reconnaissance quune équipe saine doit optimiser de manière à permettre aux gens de sépanouir. Je suis certain que vous pouvez proposer vos propres ajouts à cette liste incomplète.

Le respect des personnes est humain et systématique.

Nous pouvons et devons travailler consciemment pour le soutenir.

Nous devrions faire quelque chose à ce sujet.

À propos de Jim Benson

Jim Benson est un concepteur de systèmes Lean et Agile primé. Il est le créateur de Personal Kanban et Lean Coffee. Il est le co-auteur (avec Tonianne DeMaria) du best-seller: Personal Kanban . Ses autres livres incluent Why Limit WIP , Why Plans Fail et Beyond Agile .

Il est lauréat du Shingo Award for Excellence in Lean Thinking et du Brickell Key Award. Lui et Tonianne enseignent en ligne au Modus Institute et consultent régulièrement , aidant les clients de tous les secteurs à créer systèmes de travail. Il anime régulièrement des conférences, se concentrant sur le fait de rendre le travail gratifiant et humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *