LE DOCTEUR DES RÊVES

(Rév. Nadine Morsch) (3 décembre 2020)

un tarot + poème par The Bootleg Bodhisattva

Photo par Evgeni Tcherkasski le

Le Lion Fee regarde autour de piles de livres poussiéreux,

triste, accusateur, déçu de votre honnêteté,

alors que votre nouvelle résonance se fait sentir,

étincelant déternelles étoiles, débordant danciens doigts,

vous est offert entre les mains souriantes de la marraine féerique.

vous débordez de cadeaux chatoyants

à utiliser au service de votre plus grande joie

en dissociant lextase de votre esprit, Ekstasis

des attentes rongeantes des autres.

bien que nous sachions quil ny a pas dAutres, même encore

vos limites sont sacrées et prononcées avec amour,

remplissant votre calice avec leau sacrée de la volonté,

chanter le vrai ème de votre cœur avec un courage ardent,

le soleil et la lune en vous, tourbillonnant dans un équilibre éternel.

Déshabiller une salade est aussi impossible que vos ailes,

et pourtant vous avez émergé de votre chrysalide

montant à des hauteurs inconnues, ne voulant pas être enchaîné

à quoi que ce soit dans ce monde, sauf un but brillant et vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *