Cinq mythes / mensonges racontés par les gens Qui détestent le salaire minimum

(6 février 2020)

Image de Images vectorielles gratuites de Clker de Pixabay

Par David Grace (www.DavidGraceAuthor.com)

Mythes sur le salaire minimum promus par la droite:

1: Le prix du marché pour un bien ou un service est le prix correct et il est faux de le changer

Les gens qui croient ce mythe nont pas comprendre comment le prix est déterminé dans une économie de marché.

Dans une économie de marché, le prix est déterminé par les pouvoirs de négociation respectifs de lacheteur et du vendeur.

Quand le pouvoir de négociation de lacheteur et du vendeur est égal, vous vous retrouvez avec un coût + frais généraux + un certain niveau de prix de profit – le prix du marché libre et compétitif.

Lorsque le pouvoir de négociation du vendeur est massivement supérieur que celui de lacheteur, vous vous retrouvez avec un prix de monopole ou le prix de revenu maximum.

Le prix de la main-dœuvre non qualifiée na rien à voir avec quelque chose de mythique vrai, juste, correct, valeur correcte ou intrinsèque de cette main-d’œuvre.

Le prix du travail non qualifié a tout à voir avec le pouvoir de négociation de l’employeur par rapport au pouvoir de négociation du travailleur.

Les travailleurs de lautomobile syndiqués et non qualifiés qui ont le pouvoir darrêter la production à léchelle nationale ont un pouvoir de négociation élevé et ce pouvoir fait que leurs salaires dépassent 30 $ / heure.

De même qualifiés mais non syndiqués les restaurateurs qui, tout au plus, peuvent fermer un ou deux restaurants sur dix mille ont un faible pouvoir de négociation et sont payés 10 $ / heure.

Le prix du marché pour un le bien ou le service nest pas juste, pas mal, pas juste, pas injuste, pas exact, pas inexact, pas intouchable ou inviolable, pas plus quil nest juste, faux, juste ou injuste pour une armée particulière de gagner une bataille.

Le concurrent le plus puissant gagne non pas parce quil est bon ou mauvais ou juste ou faux, mais parce quil est le plus puissant.

Pensez-vous vraiment que le «bon» prix pour un boisseau de le blé coûte moins cher à lagriculteur pour le faire pousser?

Pensez-vous vraiment que le juste prix pour un flacon dinsuline est cent fois plus élevé que ce quil en coûte à lentreprise pharmaceutique pour fabriquer linsuline?

Pensez-vous vraiment que le juste prix pour la main-d’œuvre non qualifiée est un prix insuffisant pour qu’un travailleur à plein temps puisse nourrir sa famille?

Si Ted Bundy attaque un jeune de quinze ans fille et réussit à létrangler, est-ce le bon résultat qui ne devrait pas être changé ou empêché?

Lidée que quiconque gagne un concours devrait gagner ce conflit et t Quil soit mal pour quiconque daider la personne du côté le plus faible du concours est un non-sens.

Tant dans la vie que dans le pouvoir de négociation acheteur-vendeur, cela ne résout pas nécessairement le problème.

Le prix du marché du travail non qualifié nest en aucun cas une détermination du caractère moral du montant payé. Ce prix du marché ne mérite aucune déférence, respect, consécration ou immunité, car le prix du marché nest quune expression du pouvoir largement supérieur de lemployeur par rapport à celui du travailleur.

Il ny a pas de sceau éthique dapprobation attaché au marché prix de la main-d’œuvre non qualifiée et il n’ya aucune bonne raison pour que ce prix du marché soit considéré comme inviolable.

2: Si le prix de quelque chose augmente, certains Des gens qui le font sont condamnés à perdre leur emploi

La quantité dun produit vendu ne diminue pas nécessairement lorsque le prix augmente.

Leffet dune augmentation de prix sur les ventes dépend de nombreux facteurs – à quel point le produit est-il vital? Existe-t-il des produits de substitution moins chers? En termes absolus, le montant en dollars de laugmentation est-il insignifiant ou substantiel?

Avant la guerre civile, le coton était cultivé avec des esclaves. Les propriétaires de plantations auraient pu prétendre que s’ils avaient dû se débarrasser de leurs esclaves et payer leurs ouvriers, l’augmentation des coûts les conduirait à la faillite.

Clairement absurde. Les gens avaient encore besoin de coton. Si le prix doublait, les gens auraient encore dû acheter du coton parce quil ny avait pas dalternative moins chère et acceptable.

Les propriétaires de mines auraient peut-être déclaré quils feraient faillite sils avaient dû cesser de recourir à la main-dœuvre enfantine bon marché et payez des adultes pour exploiter leur charbon.

Clairement absurde. Les gens avaient encore besoin de charbon. Si le prix doublait, les gens auraient quand même acheté du charbon parce quil ny avait pas dalternative moins chère et acceptable.

Walmart pourrait affirmer quil cessera ses activités si les coûts de main-dœuvre non qualifiée augmentent de 50\%.

Clairement absurde.Les gens ont encore besoin dacheter des produits et le coût de la main-dœuvre de Walmart ne représente quune fraction du coût total des produits vendus.

3: Si les gens arrêtent dacheter Un produit, largent quils auraient dépensé pour ce produit disparaît

Si jachète le déjeuner chez McDonalds et que leurs prix augmentent, je dois encore déjeuner . Jachèterai probablement mon déjeuner là-bas car il sera toujours moins cher que les alternatives dautres restaurants qui paient également le même salaire minimum plus élevé que McDonalds.

Si McDonalds nest pas moins cher que le des alternatives, alors je pourrais commencer à acheter mon déjeuner dans un camion de restauration, ou je peux acheter plus de produits dépicerie chez Safeway et préparer mon propre déjeuner.

Quel que soit mon choix, mes dépenses pour le déjeuner ne vont pas disparaître. Ces dépenses ne s’évaporeront pas. Tout au plus, cet argent ira à un autre vendeur dun produit de remplacement, et lorsque lactivité de ce vendeur augmentera, il devra embaucher plus de travailleurs.

Largent dépensé pour un produit ne disparaît pas lorsque le prix de ce produit augmente. Il est simplement dépensé là-bas ou ailleurs et le fabricant de cet autre produit devra embaucher des employés supplémentaires pour répondre à cette nouvelle demande accrue.

4 : Les gens du bas qui gagnent plus signifie que les gens du haut en auront moins – Léconomie est un jeu à somme nulle et chaque dollar supplémentaire gagné par les pauvres sera un dollar retiré des poches des riches

Quand jétais enfant, jadorais les bandes dessinées Scrooge McDuck qui décrivaient largent comme une chose physique. Scrooge McDuck gardait tout son argent dans des pièces de monnaie et des billets quil stockait dans un énorme bac à billets. L’argent de McDuck n’a jamais augmenté et n’a jamais diminué. Jusquà ce quil le dépense, il était toujours physiquement là.

Si largent nétait vraiment quune chose physique, alors tout dollar gagné par une personne devrait être un dollar perdu par une autre personne.

Mais largent nest pas une chose physique et le montant dargent dans le pays augmente ou diminue avec lexpansion et la contraction de léconomie.

Cest tout à fait possible pour les deux riches les gens à devenir plus riches ET les pauvres à devenir plus riches en même temps parce quune augmentation du commerce augmente en fait loffre de monnaie.

Comment les banques augmentent la masse monétaire

Les banques sont tenues de conserver des dépôts égaux à au moins 10\% du montant de leurs prêts.

Donc, si je mets 100 000 $ dans la Bank Of America, le B de A peut alors prêter 1 000 000 $. Si le bénéficiaire de ce prêt de 1 000 000 $ le place dans la Wells Fargo Bank, Wells Fargo peut alors prêter 10 000 000 $.

Dans cet exemple, mon dépôt de 100 000 $ a augmenté le montant de largent de léconomie de 11 millions de dollars.

Lorsque les dépôts bancaires augmentent, la masse monétaire décuple. Lorsque les dépôts bancaires diminuent, la masse monétaire décuple.

Si les salaires des 20\% les plus pauvres de la population doublent, ces personnes dépenseront immédiatement cet argent et ces dépenses augmenteront les ventes et les bénéfices de nombreuses autres entreprises qui, à son tour, consacrera une partie de ces nouveaux revenus à lachat de biens et services supplémentaires et une partie à lépargne.

Ces achats supplémentaires et ces nouveaux dépôts dépargne font croître la masse monétaire.

Les employeurs qui paient des salaires plus élevés peuvent faire un profit inférieur par unité vendue, mais ils peuvent vendre plus dunités parce quil y a plus dargent disponible à dépenser pour leurs produits.

Ou, ils peuvent augmenter le coût de leurs produits pour couvrir leurs coûts de main-dœuvre supplémentaires sans réduction des ventes et ainsi réaliser le même niveau de bénéfices quauparavant.

Si vous avez une vision enfantine de largent uniquement comme des billets et des pièces physiques, alors vous pensez peut-être que chaque dollar supplémentaire versé aux employés signifie un dollar de moins dans les poches des employeurs, mais quand on comprend quil y a une boucle de rétroaction où des salaires plus élevés augmentent les ventes dans léconomie et augmentent la masse monétaire, on se rend compte quune augmentation des salaires des pauvres ne signifie pas nécessairement une diminution de la richesse des riches.

5: Les bas salaires et les travailleurs pauvres sont bons pour le pays

La pauvreté est jamais bon pour une économie ou un pays.

Des salaires insuffisants pour que les travailleurs puissent prendre soin deux-mêmes et de leur famille:

  • Restreindre la consommation,
  • Réduire le commerce et
  • Appauvrir léconomie dans son ensemble.

Une population appauvrie conduit à:

  • Augmentation de la consommation de drogues et dalcool
  • Baisse de la productivité
  • Augmentation des coûts médicaux.
  • Plus de criminalité
  • Plus de police
  • Plus de prisons
  • Plus de volatilité sociale

Plus de personnes vivre chèque de paie à chèque de paie signifie:

  • Davantage de personnes endettées sans assez dargent pour
  • Obtenir des soins médicaux et dentaires
  • Éduquer leurs enfants
  • Mangez sainement

Toutes ces conditions sont coûteuses pour léconomie, coûteuses pour le gouvernement, coûteuses pour les contribuables et coûteuses pour le pays dans son ensemble.

Une population appauvrie est mauvaise pour tout le monde. De plus, une population appauvrie est inutile quand on comprend que rendre les gens du bas plus riches ne signifie pas rendre les gens du haut plus pauvres.

Au contraire. Lenrichissement des 20\% les plus pauvres fait croître léconomie, augmente la masse monétaire et rend lensemble du pays plus riche, notamment en enrichissant également les 20\% les plus riches.

Enrichir les 20\% les plus pauvres permet également aux gens de ne pas bénéficier de laide sociale réduisant ainsi les impôts et la taille du gouvernement.

– David Grace (www.DavidGraceAuthor.com)

Pour voir une liste interrogeable de toutes les colonnes de David Grace dans lordre chronologique, (CLIQUEZ ICI)

Pour voir une liste des colonnes de David Grace triées par sujet / sujet,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *